La Facture des idées reçues

Contre le chômage, on a tout essayé. La vie n’a pas de prix. Être écolo, c’est renoncer à sa voiture.
Les idées reçues ont un coût : tel est le propos de ce livre qui montre – chiffres à l’appui – combien nos œillères idéologiques nous coûtent cher. Qu’il s’agisse du rôle prétendument positif des brevets dans l’innovation, de l’utilité de la taxe carbone dans la lutte contre le réchauffement climatique ou des vertus démocratiques du vote, les bonnes consciences de tous bords en seront pour leurs frais.
Avec constance et rigueur, Fabrice Houzé nous oblige à revenir aux faits, décortique les chiffres et avance des propositions : supprimer les brevets, taxer la viande, ou remplacer le droit de vote par le tirage au sort. Dérangeant parfois, pédagogique toujours, ce livre est à mettre entre toutes les mains de ceux qui veulent mieux comprendre l’économie.
« J’ai dévoré ce livre. C’est le nouveau Freakonomics ! » Michel Godet
« Un livre pas comme les autres, qui peut dispenser de la lecture des autres. » Philippe Bouvard

Acheter

 Partie 1 : Changer le monde
Innovons : supprimons les brevets !
Pour sauver la planète, gardez votre voiture (mais renoncez au steak)
Lutte contre les inégalités : Free mobile 1 – État 0
Laissons les enfants travailler dans les pays pauvres

Partie 2 : Changer nos vies
Le revenu de base pour en finir avec l’assistanat
Créer des emplois : Yes we can !
La vie n’a pas de prix (si ce sont les autres qui la payent)
Etes-vous pour la drogue ou pour la mafia ?

Partie 3 : Changer la France
Pourquoi payer nos impôts au mauvais rapport qualité/prix ?
50 nuances de faillite pour un État
Et si l’Education nationale acceptait les chèques ?
Elections : même le hasard fait mieux

Partie 4 : Changer la finance
Créer de l’argent vers l’infini et au-delà
Austérité ou relance : choisir entre la peste et le choléra
Les crises ne tombent pas du ciel, mais de la dette

Dans ce livre inspiré, Fabrice Houzé intente le procès des problèmes mal posés, qui débouchent inévitablement sur des solutions erronées. Pour bien se faire comprendre, l’auteur commence son livre par un tableau surprenant et parfois hilarant, où il démonte par les chiffres les plus belles certitudes de la bien-pensance. […] Il en ressort des idées parfois dérangeantes mais souvent stimulantes, pour envisager autrement l’économie.

www.lesechos.fr/journal20170106/lec1_idees_et_debats/0211659014410-ce-quon-ne-dit-jamais-sur-leconomie-2054981.php

Les Echos, 6 janvier 2017

Les économistes sont «institutionnellement ignorants», dans le sens où «ils ne sont guère curieux du monde qu’ils tentent d’expliquer», avance Deirdre McCloskey, dans Les péchés secrets de la science économique. Ce défaut ne peut nullement être attribué à Fabrice Houzé, l’auteur de La facture des idées reçues. Le trader français, ingénieur de formation, dénonce les œillères idéologiques de droite et de gauche et décortique les chiffres mieux que quiconque.

www.letemps.ch/economie/2017/01/10/drogue-taxes-brevets-facture-idees-recues

Le Temps, 10 janvier 2017